Si vous pouviez voyager dans le temps... où iriez-vous ?

La Commune de Paris, une Histoire bientôt sur smartphone.

Au sein de l’équipe Rendr, Marine Berthomé mène un projet personnel lié au patrimoine. Dans le cadre de son mastère 2 professionnel à l’IESA, Marine a choisi de réaliser une application sur la Commune de Paris de 1871. Pourquoi mettre en valeur cette partie – souvent méconnu – du patrimoine de l’histoire de Paris ?

Echange avec Marine sur une rencontre entre patrimoine, tourisme et nouvelles technologies.

Quelle est la genèse de ce projet ?

Lors de mes études de lettres modernes, la lecture de L’Insurgé de Jules Vallès m’a beaucoup marqué. Jules Vallès, journaliste impliqué dans cette période, décrit les événements de la Commune, comme s’ils étaient en direct.

« On a tué Victor Noir », une phrase qui m’a marquée et qui renforce l’hostilité populaire contre le second Empire.

Vallès décrit la mort de Victor Noir, jeune journaliste de 21 ans de façon poignante. Son assassinat par un cousin de l’empereur Bonaparte est l’occasion de premières manifestations anti-bonapartistes en  janvier 1870, prémices des soulèvements à venir l’année suivante.

En cherchant des traces de cette période à Paris, j’ai réalisé que les vestiges ou les mentions sont rares, en dehors du mur des fédérés et de quelques plaques. La ville semble avoir effacé la Commune de sa mémoire, alors même que cet événement fondateur pour la France a fait tomber entre 6.000 et 7.500 parisiens. En dépit de l’héritage fort, laissé par ces événements, parisiens et touristes du monde entier ne peuvent pas retrouver les traces de ces semaines de combats sanglants qui ont opposé les fédérés aux forces loyalistes dirigés par Thiers qui s’est réfugié à Versailles. La Commune de Paris succèdera à la défaite de la guerre franco-prussienne, la perte de l’Alsace et la Moselle, et au siège de paris qui affamera le peuple.

Que représente la Commune dans l’histoire de France ?

Cette insurrection populaire contre le gouvernement s’est déroulée entre le 18 mars  et le 28 mai 1871. Il vient principalement des couches ouvrières de la population qui se sont emparées de l’Hôtel de Ville de Paris pour y promulguer des lois plus favorables au peuple. La Commune de Paris a été un moment important pour les idées neuves. C’est pendant la Commune que la séparation de l’Eglise et de l’Etat a été imaginée. Elle ne sera signée qu’en 1905.

C’est pendant la Commune que Louise Michel promeut l’accès à l’éducation de tous les enfants.

L’émancipation des femmes est également exigée, notamment avec le sujet de l’égalité salariale ! De nombreux sujets sociétaux sont abordés, avec souvent beaucoup d’avance sur l’époque. La société était encore très figée dans un ordre ancien. Pendant la durée du siège de 1870, les parisiens doivent manger les chats et les rats pour survivre. Certains parmi les plus fortunés pourront manger les animaux du jardin des Plantes et les premières boucheries chevalines voient le jour… La rudesse de l’hiver, la privation, la pression sur le Peuple le fait gronder et réagir et se constituer en comités de réflexion qui donneront le jour à la révolte des Communards.

Quel est l’objectif de ce projet ?

Je constate que cet épisode de notre histoire collective est mal connu des parisiens, ainsi que des touristes de plus en plus désireux de connaître l’histoire de la ville la plus visitée au monde. Mon objectif est de faire mieux connaître l’histoire de la Commune de Paris, là où elle a eu lieu, en profitant des nouvelles technologies. Je veux lancer une application couplée avec un événement qui rassemble pour marquer le lancement prévu le 1er juin 2019.

Une application couplée à un événement transmédia

Que proposera l’application ?

Le guide numérique « Aloïs(e ) le temps des cerises » sera disponible sur smartphone via l’application VR Lib (éditée par Rendr). Il guidera les visiteurs le long d’un parcours dans les rues de Paris. L’application doit enrichir la promenade en retraçant les événements de la Commune sur plusieurs lieux emblématiques de cette période.

Des captations d’images à 360° permettront aux visiteurs d’accéder à un patrimoine inaccessible, voir enfin où les lois ont été votées, où les scènes ont pu se dérouler…

Si j’en ai les moyens une scène très importante de la Semaine Sanglante (qui marquera la fin du soulèvement) sera reconstituée en réalité virtuelle et rendra visible le Palais des Tuileries, un palais dans la continuité du Louvre dont on ne voit aujourd’hui aucune trace.

Je veux favoriser le tourisme expérientiel, à travers une application, pour montrer une période importante de l’histoire de la capitale française. Avec l’application je veux créer une interaction qui stimule les sens et l’émotion.

Quel événement est prévu ?

Le 1er juin, jour du lancement de l’application, un événement transmedia sera organisé dans la logique du tourisme expérientiel. En parallèle du lancement de l’application immersive, une expérience réservée à 100 participants permettra d’accéder à un lieu patrimonial lié à cette histoire. Il s’agit d’un lieu fermé au public habituellement, qui sera dévoilé le jour J. Lors de cette rencontre, l’artiste numérique Nicobaro composera une œuvre interractive. Je veux montrer qu’on peut donner accès à la culture de façon individuelle et personnelle, avec l’appli, tout en retrouvant un lien social avec une expérience à partager. Avec l’intégration d’une œuvre vivante dans un lieu emblématique, je veux faire le lien entre nos comportements digitaux solitaires, et l’expérience sociale que représente aussi la visite d’un site.

Mon ambition ? Valoriser les valeurs intrinsèques du tourisme : curiosité, partage et découverte.

Quels sont les financements pour ce projet ?

Pour monter ce projet, je recherche du mécénat financier* (des partenaires attachés au patrimoine, à l’histoire, au tourisme, à la culture, à l’art numérique) pour donner accès à ce patrimoine disparu et contribuer à la création contemporaine.

Je recherche aussi du mécénat de compétences pour m’accompagner dans le déploiement de la balade,  toutes les personnes motivées sont les bienvenues !

Retrouver plus d’information sur le site de L’artpenteuse des petits bonheurs.

* avec les avantages fiscaux applicables aux entreprises ou aux particuliers.


Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.