Si vous pouviez voyager dans le temps... où iriez-vous ?

Office notarial :

Les bombardements et l’incendie de juin 1940 ont tout détruit entre la rue du Maréchal Foch et le bras de la Londe, entre l’église et le pont des Quatre moulins.

Sur cette photo de juin 1940, au premier plan, à droite, il ne reste rien de l’étude et des maisons du notaire.

Le garage voisin de l’étude était orné d’un fronton triangulaire dont les reconstructeurs ont conservé l’idée en réédifiant ce qui fut d’abord le garage Cottard, puis le magasin de cycles Totain et actuellement une agence d’assurance.

Grâce aux moyens financiers réunis, l’étude se distingue du reste de la reconstruction par sa monumentalité, l’utilisation de la pierre de taille, la disposition et les dimensions irrégulières des baies, maints détails architecturaux, tel l’œil de bœuf.

Le n° 28 n’a pas été reconstruit, faisant place à une voie nouvelle permettant de passer de la rue de l’Île à la rue du Maréchal Foch. La statue de la lectrice, œuvre de la sculptrice Colette Rodenfuser, qui orne cette nouvelle partie de la rue de l’Île connaît un destin contrarié. La tête cassée (vandalisée) une première fois, mais déposée au pied du monument, avait pu être remise en place. Elle a depuis été à nouveau séparée du corps et a cette fois-ci disparu.

[Revenez sur l’application Legendr pour continuer votre parcours]

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.