Si vous pouviez voyager dans le temps... où iriez-vous ?

Quel casque de Réalité Virtuelle choisir ?

Depuis 10 ans, au début de la Réalité Virtuelle, beaucoup ont misé sur sa disparition à cause de son coup et son utilisation restreinte aux jeux vidéo. Mais la Réalité Virtuelle se démocratise et son usage s’élargit à différents domaines : du commerce de détail à l’éducation, des voyages au commerce électronique et la valorisation du patrimoine et la médiation culturelle, les applications potentielles de la réalité virtuelle sont illimitées.

Alors avec Rendr, une équipe passionnée de jeux et de vieilles pierres ont pensé à l’utilisation de la Réalité virtuelle pour démocratiser la culture et permettre à tous profiter des lieux disparus ou inaccessible.

Souvent le premier frein, aux musées, offices de Tourisme et collectivités, c’est le coup et l’usage concret de la VR.
Sans remonter au début de l’histoire de la VR en 1957, avec le Sensorama. Aujourd’hui, on peut profiter de la Réalité Virtuelle avec un casque de 399 € à 15 € ; Oculus, Gear VR mais aussi des modèles moins connus comme le cardboard, le Homido Mini avec un rendu aussi extraordinaire et immersif.

Quel support, pour quel usage et quel budget ?

1/L’Oculus Go, lancé par la filiale Facebook. C’est un casque qui offre un champ de vision de 90° et le premier à réussir le pari de proposer un casque accessible tous. C’est un casque autonome, c’est-à-dire qu’il n’est pas relié à un ordinateur, sans fil et sans téléphone.
Pour s’offrir ce bijou, faut compter entre 219 € 32 Go et 269 € pour le 64Go.
Ce type de casque est pratique pour les grands événements comme le jour de lancement, salon…
Mais pour un site historique, le prix peut représenter un coup et il faut compter plusieurs casques, entretien, casse, l’autre grand inconvénient, c’est l’hygiène due à l’utilisation du casque par plusieurs personnes.

2/ Le casque avec smartphone : le Gear VR de Samsung sans parler du design peu glamour, le grand bémol de ce support, c’est la compatibilité. Il fonctionne seulement avec quelques smartphones Samsung, pour le prix, c’est à partir de 120 € pour s’offrir ce casque et à cela s’ajoute le prix d’un smartphone de la marque Samsung.
Un peu encombrant pour le transporter et profiter pleinement des expériences outdoor.

3/Cardboard : un simple support en carton à monter soi-même en moins de deux minutes, lancé par Google, qui a eu la générosité de mettre à disposition le mode de fabrication en Open Source. Chez Rendr, c’est notre préféré, vous pouvez personnaliser le casque à votre image.
Il répond à toutes les exigences, compatible avec 70 % des smartphones sur le marché IOS et Android. Prix de 7 € à 25 €.

Cardboard Personnalisé / Le toquet Paris-Plage

4/Homido Mini : la VR en poche, il pèse seulement 22 g le poids d’une pile, pliable, on peut le glisser facilement dans la poche sans le sentir. Pratique pour la randonnée, cyclotourisme, voyage… Pour seulement 14,99 €.

Le Cardboard et l’Homido Min restent une alternative qui offre une qualité d’image époustouflante et répondent aux besoins des sites touristiques qui font appel à la Réalité Virtuelle pour améliorer la médiation.
Le musée n’a plus à gérer le matériel et il offre un souvenir pour ses utilisateurs qu’ils peuvent garder par la suite et le réutiliser soit sur notre application Legendr, mais aussi sur la TV, YouTube et plein d’applications compatibles…

Une question revient souvent, Cardboard et Homido Mini sont-ils compatibles avec tout les smartphones ? Il suffit que votre portable soit équipé d’un gyroscope et accéléromètre qui permettent de repérer l’inclinaison du portable. 70 % des smartphones mis sur le marché sont donc compatible tout les smartphone fabriqués depuis 2017 sont équipés. Donc d’ici, 2 à 3 ans tous les smartphones seront compatible avec la Réalité Virtuelle, demain, c’est 100 % des smartphones.

En résumé, les usages de la Réalité Virtuelle ne sont plus réservés pour les professionnelles, les Gamer et la recherche, mais à d’autres domaines comme l’éducation et la culture et la valorisation du patrimoine et des territoires.
Avec toutes ces alternatives et à ce prix, aucune excuse pour ne pas s’immerger dans la réalité virtuelle.

 

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.