Si vous pouviez voyager dans le temps... où iriez-vous ?

[Presse] Rendr dans le journal les Echos, entre Zuckerberg et Macron

La société française créée en 2015 met en valeur le patrimoine historique grâce à la réalité virtuelle.

« 70 % des sites et monuments historiques en France ne sont pas accessibles au public. Soit parce qu’ils sont utilisés par l’administration, comme l’Hôtel de Ville de Paris, soit parce qu’il ne reste que des ruines ». Partant de ce constat, Laurent Lefebvre, ingénieur de formation (Epitech et INRIA), a fondé la start-up Rendr en 2015. La jeune pousse reconstitue ces endroits en images de synthèse, à l’instar de  la cité antique de Palmyre (Syrie) ou du château des Ducs d’Alençon en Normandie.

Rendr s’adresse aux collectivités locales, offices de tourisme, villes et musées. L’entreprise leur envoie des « cardboards » permettant de visionner leurs lieux historiques en réalité virtuelle avec un smartphone, grâce à une application mobile appelée VRLib.« Ces villes et offices de tourisme sont libres de distribuer la solution en vendant des casques ou l’accès à des parcours et balades », explique Laurent Lefebvre,  rencontré à Viva Technology à Paris .

Lire la suite sur le site des Echos

Article du journal des echos sur la startup Rendr

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.